23 mai 2018 – Colloque à Roubaix : L’utilisation des matériaux de réemploi dans un processus créatif

Dans le cadre du projet Interreg RE C², les partenaires transfrontaliers du projet, en collaboration avec la SEM ville renouvelée, organisent le 23 mai 2018 un colloque sur l’utilisation des matériaux de réemploi dans l’architecture.

Le réemploi et les principes de l’économie circulaire sont les nouveaux enjeux pour chaque praticien de la construction et de l’art de bâtir. L’énergie consommée aujourd’hui par les bâtiments étant de plus en plus maîtrisée grâce à l’isolation, aux systèmes de chauffages plus performants et à  l’énergie renouvelable produite localement, c’est maintenant l’énergie grise comprise dans les matériaux qui prend de plus en plus de place dans le bilan énergétique global du bâti. Les matériaux de réemploi se présentent donc comme une opportunité de choix pour l’avenir de la construction.

Alors comment favoriser leur utilisation? Rendre obligatoire l’utilisation de ce type matériaux pourrait, une nouvelle fois, être perçu comme une entrave à l’exercice de la profession et serait contre productif. D’où le questionnement amené par ce colloque: « Comment convaincre plutôt que de contraindre ? » Il est essentiel d’aborder la problématique à partir de l’élément moteur et essentiel à tout architecte qui lui permet de porter son projet jusqu’à son exécution, à savoir la créativité.

Les objectifs de ce  colloque sont : tout d’abord montrer qu’à travers le temps, le réemploi a été une norme qui répondait à des impératifs pratiques et économiques, ensuite suggérer que cette réappropriation du passé peut devenir une des réponses aux défis environnementaux actuels et enfin réfléchir à intégrer cette démarche dans les outils numériques de demain.

Cet intitulé : « L’utilisation des matériaux de réemploi dans un processus créatif » sonne un peu comme un défi lancé à l’expertise de la profession, c’est aussi la conviction que les réponses à ce défi se trouvent dans les capacités des bureaux d’architectes à fonctionner comme bureaux d’études comme centres de recherches et comme laboratoires. C’est dans les projets qui ne sont pas encore réalisés que les solutions innovantes sont à découvrir.

Lors de ce colloque seront donc abordés à travers le temps trois visions différentes mais cependant complémentaires à travers un dialogue entre trois intervenants de choix :

  • Le premier chapitre abordera le passé et sera l’occasion de rappeler que l’utilisation des matériaux de réemploi était d’usage courant dans l’architecture jusqu’au début du XX siècle. L’orateur sera Vincent Heymans, licencié en Histoire de l’Art et Archéologie et docteur en Philosophie et Lettres. Il dirige la Cellule Patrimoine historique de la Ville de Bruxelles, chargée de la gestion et de la valorisation du patrimoine architectural. Il est également administrateur du site archéologique du Coudenberg dont il assure la direction scientifique et siège à la Commission Royale des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale.
  • Lors de la deuxième partie de l’événement, Philippe Samyn exposera la mise en œuvre du réemploi dans ses projets. C’est une problématique qu’il a intégré depuis longtemps dans la phase de conception de ses projets et à laquelle il tente, parfois avec succès, de convaincre ses clients. Il aborde aussi l’architecture comme une discipline globale qui intègre l’art, la science, l’ingénierie. Ceci peut être abordé également comme une réponse à la question: comment donner une présence à un bâtiment nouvellement construit qui dépasse l’expérience sensible que nous en avons dans le présent.
  • Le troisième chapitre sera logiquement le futur et l’apport des nouvelles technologies dans la mise en œuvre du réemploi. Nous pensons notamment à la manière de rendre gérable techniquement la prescription de matériaux de réutilisation : la facilitation de la gestion particulière de ces flux dans le contexte du BIM est un enjeu important.

Ce colloque se déroulera dans le premier bâtiment français Cradle to Cradle : la Maison du projet de la Lainière, à Roubaix (59). Cette maison du projet est conçue pour n’avoir aucun impact sur son environnement. Chaque élément est non seulement bio-sourcé mais démontable pour être, demain, réutilisé ailleurs et autrement. Elle est donc déjà aujourd’hui une banque de matières de qualité potentielle pour de futures constructions voulant intégrer des matériaux de réemploi.

Info et inscriptions : http://rec2.eu/Agenda-17-Les_materiaux_de_reemploi_dans_un_process_creatif

Au Recycle Tout (47), nouvel adhérent du Réseau des Ressourceries !

Le Conseil d’Administration du Réseau des Ressourceries, réuni le 3 avril 2018, a validé l’adhésion de l’association Au Recycle Tout, basée à Hautefage-la-tour, dans le Lot et Garonne (47), en Nouvelle Aquitaine.

Au Recycle Tout est en cours d’étude de faisabilité. C’est une « étude action » puisque l’activité a également démarré depuis quelques mois.

Bienvenue « Au Recycle Tout », qui devient ainsi le 22ème adhérent en Nouvelle Aquitaine et le 155ème adhérent au niveau national !

Pour adhérer au Réseau des Ressourceries, vous pouvez nous contacter et télécharger le pack adhésion en cliquant ici !

A bientôt !

Le catalogue 2018 des formations est disponible

Notre Pôle national de formation accompagne les projets de formation au cœur des Ressourceries.

Ces formations destinées aux porteurs de projet, techniciens de la réutilisation, encadrants techniques et responsables sont construites sur mesure pour répondre à vos besoins. Pour cela, téléchargez l’offre de formation ci-dessous et contactez-nous.

Vous pouvez consulter notre offre de formation en cliquant sur le lien suivant : Catalogue de formations Réseau des Ressourceries 2018 et consultez-nous pour obtenir les calendriers de formation.

Recobrada et Ressources&Vous rejoignent le Réseau des Ressourceries !

Le Conseil d’Administration du Réseau des Ressourceries, réuni le 13 février 2018, a validé les adhésions de 2 structures en activité :

  • Recobrada est une Ressourcerie basée en Haute Garonne (31) à Cazères. La Ressourcerie, dont l’activité a démarré en 2015, compte aujourd’hui 5 salariés. C’est le 16ème adhérent en Occitanie ! Pour en savoir davantage : http://www.recobrada.org/
  • Ressources&Vous a démarré son activité en 2017, elle compte aujourd’hui 1 salarié, 2 services civiques et 1 personne mise à disposition. L’association est basée à Saint Arnoult en Yvelines dans les Yvelines (78). Elle devient la 15ème structure adhérente en Île de France. Pour découvrir cette association : http://ressourcesetvous.org/

Le Réseau des Ressourceries compte ainsi 159 adhérents en février 2018. Pour découvrir le Réseau des Ressourceries ou pour demander votre adhésion, n’hésitez pas à prendre contact avec nous ou à télécharger le pack adhésion en cliquant ici.

A bientôt !

157 adhérents au Réseau des Ressourceries !

Le Conseil d’Administration du Réseau des Ressourceries, réuni le 12 décembre dernier, a validé l’adhésion de 2 nouvelles structures :

  • ABEJ Solidarité / Ressourcerie de l’ABEJsitué à Lille dans le Nord (59). C’est le 14ème adhérent en région Hauts-de-France. Pour en savoir plus : www.abej-solidarite.fr
  • AGCR-ALFA3A, situé à Saint-Genis Pouilly dans l’Ain (01). C’est le 31ème adhérent en région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour en savoir plus : www.agcr.alfa3a.fr

Ces 2 nouvelles adhésions portent désormais à 157 le nombre de structures adhérentes au Réseau des Ressourceries !

 

Bilan du Peluchodon !

Depuis plusieurs mois, 50 Ressourceries adhérentes du Réseau des Ressourceries, 30 boutiques Coq en pâte, 300 écoles du programme Eco-Ecoles ont participé à l’opération nationale Peluchodon.

L’opération a permis de collecter 100 000 peluches !!!

Les peluches collectées par les enfants seront ensuite valorisées dans les Ressourceries partenaires.

Cette opération a permis la remise d’un chèque de 5 000 € à la Fondation pour la Nature et l’Homme pour le programme Rajako, en faveur de la sauvegarde des primates et de leurs habitats naturels.

Bravo aux Ressourceries participantes et à tous les enfants qui ont contribué à cette opération !

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, c’est du 18 au 26 novembre !

Evénement phare de l’année pour les Ressourceries, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets ou SERD permet chaque année fin novembre d’informer, sensibiliser le grand public, les salariés, les enfants, etc. aux différents moyens pour réduire le poids de sa poubelle.

Ainsi, chaque année, les Ressourceries, si elles ne le font pas le reste de l’année, peuvent peser les objets vendus pour montrer l’impact environnemental de ces achats. Elles organisent également des journées portes ouvertes, ce qui leur permet d’ouvrir leurs magasins, leurs ateliers, leurs zones de stockage afin de montrer l’envers du décor.

Les Ressourceries organisent aussi des débats, des conférences et des ateliers DIY (« Do It Yourself », faire soi-même) où chacun peut alors mettre la main à la pâte et fabriquer des objets éco-responsables (comme ici en PACA).

Pour connaître le programme dans votre région, c’est ici !

L’observatoire des Ressourceries édition 2017 est disponible !

La collecte des données pour l’Observatoire des Ressourceries s’est déroulée d’avril à juin dernier. 92% des Ressourceries en activité ont participé en répondant au questionnaire, nous les en remercions !

 

L’Observatoire des Ressourceries est aujourd’hui un outil important pour le réseau national. Il permet de rendre compte de l’impact des activités des Ressourceries sur le territoire et de promouvoir le secteur du réemploi et de la réutilisation.

 

Les porteurs de projet (individuels, structures de l’ESS, collectivités territoriales), les Ressourceries, nos partenaires tels que l’ADEME peuvent alors en prendre connaissance et se rendre compte de ce que représente ce réseau professionnel reconnu.

 

Quelques chiffres clés (sur l’année 2016) :

–       Près d’1 français sur 3 habite dans une commune couverte par un service de Ressourcerie

–       Les Ressourceries comptabilisent 3079 salariés

–       40800 tonnes de déchets ont été collectées

–       36% de réemploi/réutilisation, 56% de recyclage, soit 92% de valorisation pour les DEA, D3E, TLC et autres encombrants

 

Nous vous invitons à découvrir plus en détails cette édition 2017 de l’Observatoire national des Ressourceries (document à télécharger en cliquant ici). N’hésitez pas à le diffuser dans vos structures et auprès de vos partenaires.

 

Bonne lecture !

Les Repair Days, un partenariat entre les Ressourceries et Carglass !

La consommation responsable étant de plus en plus au cœur des préoccupations de chacun, CARGLASS® a décidé de lancer une étude nationale pour cerner la perception qu’ont les Français de la réparation des objets. Même si, dans la quasi-totalité des cas, les Français préfèrent éviter de jeter leurs appareils lorsqu’ils sont endommagés, ils ont une notion approximative de ce qui est réparable ou non.
Réparer soi-même ? Se rapprocher d’une association locale ? Demander les conseils d’un expert ? Les Français ne connaissent pas les moyens possibles pour réparer et ainsi devenir un acteur de l’économie circulaire.

CARGLASS®, pionnier de la réparation d’impact en France, a donc choisi de partir à la rencontre des Français et lance la seconde édition des REPAIR DAYS. Un tour de France, en partenariat avec le réseau des Ressourceries, du 29 septembre au 13 octobre 2017, pour sensibiliser les citoyens aux vertus de la réparation : moins de déchets, moins de logistique, moins énergivore, moins coûteux, plus responsable.

Pour en savoir davantage et connaître les dates des Repair Days : https://www2.carglass.fr/les-repair-days

 

4 nouvelles structures rejoignent le Réseau des Ressourceries

4 nouvelles structures ont rejoint le Réseau des Ressourceries, ce qui porte à 154 le nombre d’adhérents du Réseau des Ressourceries !

  • la Communauté des communes du Diois porte un projet de Ressourcerie sur son territoire, dans la Drôme. C’est le 29ème adhérent en région Auvergne Rhône Alpes.
  • La Coop 5 pour 100 est une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) qui est en train de développer un projet multi-activités avec un volet Ressourcerie. Elle est située à Caen, dans le Calvados. C’est le 10ème adhérent en Normandie.
  • L’association PA-ISS en Isère développe l’activité de la Ressourcerie Recycl’Eco. C’est le 30ème adhérent en Auvergne Rhône Alpes.
  • Le Recyclage Lodévois est une Ressourcerie basée dans l’Hérault. C’est le 15ème adhérent en Occitanie.

Bienvenue à ces 4 nouveaux adhérents !

Si vous souhaitez rejoindre le Réseau des Ressourceries, cliquez ici !